Accéder au contenu principal

Une histoire de baleine à bosse...

C'est officiel 

Justine et la baleine en danger

paraîtra en janvier 2018
dans la collection TireLire
chez Averbode
illustré par Frédéric Thiry

Justine passe les vacances de Noël au Mexique avec ses parents et son petit frère, Mathias, âgé de 4 ans. Enfin si on peut appeler ces quelques jours des vacances. En effet, comme à leur habitude, les parents de Justine ont concocté un programme de dingue. Villes, parcs, musées : tout est bon à visiter. Alors quand sa mère lui rappelle que, pour cette dernière journée de vacances, ils partent une excursion en mer pour voir des baleines, Justine n’est pas particulièrement enchantée.


Pour connaitre tous les autres titres 2017-2018 de la collection TireLire : http://www.editionsaverbode.be/Pub/tirelire/tirelire-Zwevende-paginas/2017-2018.html

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Concours

Pour fêter la sortie de Perle de Jade et l'oiseau blanc en libraire aujourd'hui, je vous propose un petit concours. Pour cela rien il suffit de : 
1 - d'inscrire un vœu sur un bout de papier
2 -  d'en prendre une photo
3 -  de me faire parvenir cette dernière
Et si votre vœu est tiré au sort, disons le 30 septembre prochain, je le confirai à l'oiseau blanc de Perle de Jade...


Bonne chance !

Ils sont arrivés juste à temps...

...pour participer à la Comédie du livre de Montpellier Qui ça ?
Mais Madame Poulepoupidou, Nestor et Patapouf  évidemment ! Merci à Estelle pour ses magnifiques illustrations (comme toujours) et à Laurence qui m'a une nouvelle fois renouvelé sa confiance !



Et cerise sur le gâteau, une remise vous attend  si vous passez commande des deux tomes Le secret de Madame Poulepoupidou et MadamePoulepoupidou a besoin d'aide  sur le site des éditions Miroir aux Troubles (code de la promo : poule)

Deuxième nouveauté de ce mois de novembre...

Un magnifique livre sur la légende du jour de l'an chinois
Superbement illustré par Suzy Vergez



« Au temps où les dragons régnaient sur la terre et sur les mers, on ne célébrait pas le Nouvel An.
Dans un petit village de l'île de Taïwan, c'était même le jour le plus triste de l'année car, bien longtemps auparavant, un homme avait eu le malheur de tuer un dragon des mers. Et depuis, le fantôme du dragon revenait les hanter chaque année dans la nuit du Nouvel An, réclamant le sacrifice d'un fils premier-né, pour satisfaire son appétit vorace ! »

Merci encore à Fatiha et Elsa des éditions Circonflexe pour leur confiance et leur patience